Étanchéité et résistance à l'eau des chaussures de sécurité

Connaître exactement le niveau d'étanchéité de ses chaussures permet de rester les pieds au sec.

Le rôle principal des chaussures de sécurité est de protéger contre les risques liés à l'environnement. Parmi ces protections il existe celles qui concernent l'humidité et l'immersion.

Il est très important de comprendre que toutes les chaussures ne fournissent pas des protections équivalentes, et si certaines sont entièrement étanches, d'autres ne sont faites que pour protéger contre d'éventuelles éclaboussures.

Tige résistante à la pénétration et absorption de l'eau (norme WRU)

Les chaussures de sécurité fournissent différents niveaux de résistance à l'eau, et toutes ne sont pas entièrement étanches

La norme WRU est la plus fréquemment rencontrée pour les chaussures de sécurité, puisqu'elle fait automatiquement partie des chaussures de catégories S2, S3, P2, P3, O2 et O3. C'est la norme la moins exigeante en terme de protection contre les liquides, car elle demande seulement à la chaussure de ne pas absorber trop d'eau lors d'éclaboussures.

Pour ceux qui ne travaillent pas les pieds dans l'eau, et qui pourraient recevoir occasionnellement quelques éclaboussures ou travailler sous une pluie occasionnelle, la norme WRU est largement suffisante. Par contre si vous êtes amené à passer la journée les pieds dans l'eau, à marcher souvent dans des flaques, à enfoncer le pied dans plus de quelques centimètres d'eau, ou à travailler sous des pluies fortes, une paire de chaussures répondant à la norme WRU ne vous protégera pas et vous aurez inévitablement les pieds mouillés.

Résistance à l'eau pour la chaussure entière (norme WR)

Certaines chaussures de sécurité sont plus étanches que d'autres

Les chaussures qui affichent spécifiquement la norme WR offrent le niveau d'imperméabilité nécessaire à toute personne travaillant dans des environnements au taux d'humidité élevé. Cette norme n'est accordée qu'aux chaussures qui absorbent moins de 3cm² d'eau après avoir marché 15 minutes dans 3 centimètres d'eau. Vous l'aurez compris l'étanchéité des chaussures WR n'est pas parfaite : elles suffiront à ceux qui ne passent pas toute la journée les pieds immergés mais qui souhaitent une protection supérieure à la norme WRU.

Étanchéité complète des chaussures de sécurité

Si l'on travaille dans l'eau il faut pouvoir étanchéiser complètement ses pieds, et alors se tourner vers des bottes de sécurité entièrement en caoutchouc ou en polymère qui répondent aux normes S4, S5, P4, P5, O4 ou O5.

Également certaines marques peuvent fournir une étanchéité complète pour les chaussures des autres catégories, en plus de ce qui est exigé par les normes ISO donc, et pour lesquelles il faudra voir au cas par cas. Et comme cette étanchéité n'est pas réglementée par les normes ISO, il faudra se fier à la réputation de la marque.

Autres protections des chaussures de sécurité