Bien choisir ses chaussettes pour des chaussures de sécurité

Les chaussettes influencent le confort et la sécurité de vos chaussures de sécurité.

La chaussette est l’accessoire le plus indispensable quand on porte des chaussures de sécurité. Les chaussettes font trop souvent l’objet d’un achat rapide et peu réfléchi. Même si l’on a choisi les chaussures de sécurité les plus performantes et les plus confortables, mal choisir sa paire de chaussettes c’est risquer de ressentir toutes sortes d’inconforts au niveau des pieds. A terme ces inconforts peuvent causer de nombreux problèmes, allant de la simple ampoule à des complications dermatologiques sérieuses.

Porter une paire de chaussettes adaptée garantit de se sentir bien dans son activité quotidienne, aussi intense soit elle, et aussi de préserver la bonne santé de ses pieds, et par conséquent une bonne aptitude au travail. Dans cet article vous trouverez des recommandations pour faire les meilleurs choix d’achat de chaussettes en fonction de vos besoins spécifiques, selon les caractéristiques de vos pieds ou selon les tâches que vous opérez au travail. Nous aborderons également les thèmes des prix, des différentes matières de fabrication des chaussettes, et sur les modes de lavage de vos chaussettes.

Choisir une bonne paire de chaussettes : les critères de base

Le point indispensable à vérifier avant de faire l'acquisition d'une paire de chaussettes concernent leur qualité de fabrication.

La qualité des coutures des chaussettes est l'élément primordial qui va déterminer le niveau de confort des pieds. Pour se sentir bien dans des chaussures de sécurité il faut s'assurer que les coutures des chaussettes portées soient plates. Si elles ne le sont pas, c'est-à-dire si les coutures ressortent et forment une sorte de bosse, des points de pression risquent de se créer. Ces points de pression génèrent des frottement et la peau des pieds va s'échauffer au contact de cette bosse, ce qui entraînera à terme des irritations ou même la constitution d'ampoules.

Le deuxième point majeur c’est la qualité de l'élastique du haut de la tige. Les élastiques sur les chaussettes de mauvaise qualité son souvent trop serrés, ce qui empêche une bonne circulation du sang, et entraîne fatigue et douleurs. Si après avoir retiré vos chaussettes vous constatez sur votre peau une marque d’élastique c’est que celui-ci est trop serré. Vous devez choisir une paire de chaussettes de qualité supérieure, car leurs élastiques s'adapte aux différentes tailles de mollets ou cheville. Attentions aussi aux chaussettes avec un élastique trop lâche qui ne tiendrait pas en place et serait une source d’inconfort.

Le troisième et point à prendre en compte lorsque vous achetez une paire de chaussettes est la hauteur de la tige. La bonne hauteur de tige dépend principalement des conditions climatiques sur votre lieu de travail. Par temps doux la hauteur de tige devra être au minimum de la même taille que celle de vos chaussures de sécurité, et par temps hivernal il vaut mieux prévoir des chaussettes montantes.

Choisir en fonction des risques inhérents à son travail

Il existe des risques dans certaines professions qui vont directement orienter le choix des chaussettes de travail.

  • Si vous travaillez dans un métier du feu ou dans des environnements où il y a des risques de flammes, il faudra alors choisir des chaussettes ignifugées.
  • Si vous travaillez dans des environnements où la moindre étincelle risquerait de déclencher un incendie ou une explosion, ou si vous êtes régulièrement en contact avec des équipements électro-sensibles, alors il faudra vous équiper de chaussettes anti-statiques en plus de vos chaussures de sécurité ESD.

Les caractéristiques des chaussettes haut de gamme

La meilleure stratégie consiste à se procurer les chaussettes de haut de gamme. Celles-ci, en plus du gain significatif de confort, sont beaucoup plus durable que les chaussettes bon marché et reviennent donc moins cher sur le long terme. Voici quelques une des caractéristiques à connaître :

  • Les chaussettes anatomiques, qui différencient le pied droit et le pied gauche, s’adaptent mieux à chaque pied et fournissent un bien meilleur confort et une meilleure tenue.
  • Certaines chaussettes sont équipées d’un élastique au niveau du métatarse (le dessus du pied). Celui-ci permet d’assurer un bon maintien de la chaussette et donc un confort optimal. Dans certains cas en fonction de la forme du pied et de la force de l'élastique, ce dernier peut comprimer le pied un peu trop et devenir une gêne. Il vaut mieux d’abord faire un test en achetant une seule paire pour évaluer si la forme de votre pied supporte ce type de chaussettes avant d’en acheter plusieurs.
  • Certains modèles sont renforcés au niveau du talon et des orteils. Ces paires de chaussettes sont très intéressantes pour plusieurs raisons : elles réduisent grandement les risques d’apparition d’ampoules, car elles limitent les frottements contre la chaussure de sécurité ; elles offrent une isolation thermique renforcée, très appréciable dans les environnements froids ; elles permettent une meilleure absorption de l’humidité dans les zones du pied à forte sudation ; et elles sont beaucoup plus durables car elles sont renforcées aux endroits où les chaussettes ont tendance à se déchirer ; et on a l'impression d'avoir les pieds dans un cocon.

Les différents matériaux des chaussettes

La majorité des chaussettes que l'on trouve sur le marché sont fabriquées à partir de plusieurs matériaux. Afin de pouvoir faire le meilleur choix il est important de connaître les caractéristiques principales de ces matériaux.

  • Coton : cette matière offre plusieurs avantages majeurs : douceur, bonne résistance au lavage, respiration du pied et l’absorption de l’humidité. Il faut malgré tout savoir que cette matière peut nécessiter un temps long pour sécher après lavage. Les paires de chaussettes en coton sont donc à privilégier lorsque l’on travaille dans des conditions climatiques chaudes.
  • Laine : matière isolante, la laine permet de garder les pieds bien au chaud, et est par conséquent idéale pour les conditions climatiques froides. En contrepartie les chaussettes en laine sont épaisses. Il est nécessaire d’avoir des chaussures de sécurité plus larges, voire avec une pointure en plus si les chaussettes sont particulièrement épaisses. La grande majorité des chaussettes en laine est faite à partir de la laine de mérinos, qui possède l'avantage de ne pas piquer.
  • Polaire : c’est la matière qui permet la meilleure isolation thermique. Ce sont ces chaussettes qu’il faut porter lorsque les températures sont les plus basses. Tout comme pour les paires de chaussettes en laine il faut parfois adapter la pointure des chaussures de sécurité.
  • Polyester et Polyamide : l’avantage de ces matières est la bonne respirabilité des pieds qu’elles garantissent. Premier inconvénient : les chaussettes en polyester et polyamide sont nettement plus odorantes que celles faites dans d’autres matières. Le second inconvénient concerne la sécurité de ceux qui travaillent proches de sources de chaleurs ou dans des environnements à risque d’incendie. En effet, le polyester fusionne à partir de 175 °C (il se ramollit, se contracte, et fond), et les polyamides fondent, brûlent et durcissent à partir de 160°C.
  • Matières composées : certaines paires de chaussettes sont fabriquées à partir de matières composées, notamment un mélange de laine et de polyester. Ces modèles sont parfaits pour les conditions climatiques intermédiaires (temps frais). Rappel des mises en garde détaillées précédemment dans le cas d’exposition aux risques d’incendie ou de forte chaleur.

Payer le bon prix

La décision d’achat d'une paire de chaussettes pour chaussures de sécurité soir prioriser des critère de sécurité, de confort et de durabilité, avant de considérer le prix.

Même s’il peut être tentant de se diriger vers les paires aux prix les plus bas, il faut garder en mémoire les bénéfices qu’il y a à préférer les chaussettes de bonne qualité. Il s’agit non seulement de garantir son confort quotidien au travail, mais aussi sa santé et donc son aptitude au travail. Rappelez-vous qu’une paire de chaussettes à bas prix aura une tendance bien plus forte à s’abîmer, à se trouer et à se détendre. Par conséquent, avec une usure de la paire de chaussettes plus rapide, son remplacement devra être plus fréquent.

L'entretien des chaussettes

Voici quelques recommandations pour garantir le bon entretien adapté de ses chaussettes. Cela évite de les endommager, et donc de devoir les remplacer, ce qui est d’autant plus important si l’on a investi dans des paires de chaussettes de bonne qualité.

Le lavage en machine est autorisé s’il est réalisé selon certains principes :

  • Préparation : bien retirer de la machine tous les objets pointus qui pourraient rester dans les poches, et fermer les fermetures éclair qui pourraient abîmer les tissus.
  • Température : ne pas laver à plus de 40°. S’il s’agit de laine de mérinos, ne pas dépasser 30°.
  • Séchage : laisser sécher à l’air libre. Si vous devez utiliser un sèche linge, choisissez un mode de séchage à basse température.
  • Produits de nettoyage : éviter les savons et adoucissants chimiques. Privilégier les formules sans enzymes.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de statistiques anonymes à fins d'amélioration de service et de performances. En savoir plus