Désodoriser ses chaussures de sécurité

Plus qu'une gêne, les odeurs de pieds sont le signe d'un danger pour la santé.

Porter des chaussures de sécurité est indispensable pour protéger ses pieds des risques extérieurs (chute d'objets, utilisation de machines, produits chimiques, isolation électrique etc). Mais il est indispensable de protéger ses pieds des dangers qui viennent de l'intérieur des chaussures, que ce soit simplement d'odeurs embarrassantes ou de risques d'infections dermatologiques.

Nous aborderons ici les problèmes d'odeurs, autrement dit des chaussures de sécurité qui puent, ainsi que leurs conséquences sur la santé et sur l'aptitude au travail, et surtout les différents accessoires qui peuvent aider à réduire ces problèmes.

Pour certains métiers une chaussure de sécurité adaptée est celle qui maintient fermement le pied, qui remonte le long de la jambe, qui isole contre le froid, ou encore qui est complètement étanche. Dans ces conditions les pieds sont enfermés, et quand on porte ses chaussures toute la journée et tous les jours des problèmes d'odeur apparaissent inévitablement, et avec eux viennent les risques dermatologiques.

Désodorisant pour chaussures de sécurité Aera Nature bactéricide et fongicide
Utilisation d'huiles essentielles pour réduire les produits de synthèse. Vérifier la présence d’allergènes.
* Livraison gratuite
Meilleur choix
Désodorisant pour chaussures de sécurité Shoe Rescue poudre naturelle
Sans acide borique ni produits chimiques. Efficace et naturel. Mettre très peu de poudre à chaque utilisation.
* Livraison gratuite
Désodorisant pour chaussures de sécurité Kiwi spray fraïcheur
Spray pour chaussures anti-odeur et parfumé, anti-bactérien. Très efficace.
* Livraison gratuite

Les odeurs de pieds sont un révélateur de risques plus graves pour la santé

Les mauvaises odeurs sont synonyme de risque pour la santé, comment les éliminer quand on porte des chaussures de sécurité

Que les pieds soient malodorants peut être embarrassant, vis-à-vis de ses collègues au vestiaire ou de sa famille quand on rentre chez soi. Il est gênant de répandre dans la pièce une odeur nauséabonde quand on retire ses chaussures.

Mais ce qui est plus préoccupant c'est la cause à l'origine de ces odeurs. En effet, les odeurs de pieds sont révélatrices de la présence et de la prolifération de bactéries et de champignons. C'est pourquoi il est très important d'y accorder de l'attention : les chaussures de sécurité qui sentent mauvais sont souvent le signe qu'une infection est en train de se développer (pied d'athlète, mycoses, ou, plus grave, cellulite bactérienne). Un mal qui frappe souvent les porteurs de chaussures de sécurité est la kératolyse ponctuée, qui se caractérise par une forte odeur de fromage, ainsi que par une couche de corne blanche.

En cas d'odeurs de pieds il faut donc traiter le problème rapidement. Car si la cause à l'origine des odeurs n'est pas traitée, la maladie de pieds se transformera en inconfort, puis en une véritable pathologie qui pourrait aller jusqu'à empêcher de travailler. Ceux qui sont affectés par une maladie doivent impérativement et rapidement consulter un médecin.

Une bonne hygiène : pour traiter les problèmes avant qu'ils n'apparaissent

Un bon entretien de ses chaussures de sécurité permet de limiter les problèmes d'odeurs et d'infections dermatologiques. Voici quelques bonnes pratiques à adopter :

Sèche-chaussures : La méthode la plus efficace est d'utiliser un sèche-chaussures le soir quand on rentre du travail. Comme son nom l'indique, cet appareil permet de sécher l'intérieur des chaussures de sécurité, en utilisant une chaleur douce qui respecte les matériaux, et assure confort et hygiène. Actuellement les prix des sèche-chaussures sont tout à fait abordables, et c'est un investissement que l'on ne regrette pas.

Laisser sécher : Pour ceux n'étant pas encore équipé de sèche-chaussure, il est toujours possible de laisser les chaussures le soir sécher à l'air libre et dans un environement sec, ce qui permet de réduire le développement des bactéries mais sans éliminer complètement les risques.

Sortir les semelles : Dans tous les cas il est important de sortir les semelles intérieures des chaussures de sécurité et de les laisser sécher à l'air libre, à condition bien sûr qu'elles soient amovibles. Nous avons dédié une page entière aux semelles intérieures.

Sprays et poudres : Lorsque les odeurs s'installent, il peut devenir nécessaire d'utiliser un spray ou une poudre désodorisante. Certains produits sont également antibactériens et/ou désinfectants, et sont très efficaces pour éviter les mycoses. Attention toutefois à ne pas utiliser ce genre de solutions pendant trop longtemps, car les produits chimiques pourraient avoir des effets négatifs sur la santé de vos pieds à la longue.

Choix des chaussures : Il est préférable de d'équiper de chaussures aérées, dites respirantes, lorsque les contraintes du métier le permettent. Les matériaux modernes sont capables de fournir à la fois isolation thermique et étanchéité contre les fluides extérieurs tout en laissant le pied respirer et l'humidité de l'intérieur de la chaussure s'évacuer, ce qui réduit grandement les problèmes d'odeurs sans complètement les éliminer.

Choix des chaussettes : Il est important d'opter pour des chaussettes en coton si le climat le permet, ou des chaussettes spécifiquement étudiées pour évacuer la transpiration utilisant des matériaux modernes.

Posséder plusieurs paires de chaussures : Ne pas porter les mêmes chaussures tous les jours, afin d'alterner d'un jour sur l'autre et de laisser sécher une paire pendant que l'on porte l'autre.

Bien se nettoyer les pieds : Cela peut sembler évident, mais il est bon de se rappeler que l'hygiène commence sous la douche, et plus précisément par le choix du savon. Le savon de Marseille est ce qui se fait de mieux pour assurer un bon nettoyage dans le respect de la peau.

Les critères pour choisir un spray ou une poudre anti odeurs

Il existe une multitude de produits sur le marché, et il est important pour la santé de ses pieds et par conséquence pour son aptitude au travail, de choisir les produits les plus efficaces et les plus respectueux pour la santé.

  • Privilégier les produits naturels et éviter les composants de synthèse. Les biocides les plus puissants sont à base de produit de synthèse, et il convient de rappeler qu'en cas de pathologie il est important de consulter un spécialiste.
  • En ce qui concerne l'utilisation de sprays et poudres à base d'huiles essentielles, il est important de vérifier si les huiles ne sont pas nocives pour les plus jeunes. Dans le doute il ne faut pas les utiliser pour les enfants, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes, voire même utiliser ces sprays à l'extérieur pour leur en éviter l'inhalation.
  • Certains sprays peuvent avoir une forte odeur chimique ou d'alcool. Ceux-là doivent être impérativement utilisés à l'extérieur, et les chaussures qui en ont été aspergées doivent rester à l'extérieur pour sécher.
  • Ne jamais mettre directement les pieds dans des chaussures qui viennent d'être aspergées lorsque le produit n'est pas 100% naturel, car certains éléments pourraient endommager la flore naturelle du pied, et l'exposer à plus de risques pour la santé.
  • Attention aux différents biocides qui pourraient également endommager la flore naturelle des pieds.

L'entretien des semelles intérieures de ses chaussures de sécurité

Les semelles intérieures sont souvent l'endroit où se développent le plus les odeurs, car elles absorbent la transpiration et deviennent l’environnement idéal pour la prolifération de bactéries. Il est donc important d'en posséder plusieurs paires, ce qui permet d'alterner d'un jour sur l'autre, pour laisser sécher complètement et à l'air libre celles que l'on utilise pas.

Les chaussures dont les semelles intérieures seraient abîmées ou déchirées doivent être remplacées rapidement.

Les méthodes controversées contre les odeurs des chaussures de sécurité

Attention aux méthodes miracles que l'on trouve sur internet contre les odeurs des chaussures

On peut lire sur internet des dizaines de méthodes miracle pour enlever les odeurs des chaussures. Il convient de faire preuve de bon sens.

  • L'acide borique : des recherches récentes ont démontré qu'il peut être toxique à haute dose et altérer la fertilité. À éviter tout particulièrement pour les femmes enceintes, allaitantes, ou pour les hommes en période de puberté.
  • Le talc : Expose à un risque d'inhalation de particules fines qui peuvent s'accumuler dans les poumons et créer des complications. Le talc absorbe les mauvaises odeurs, mais n'en traite pas la cause.
  • La levure chimique : risque d’abîmer certains matériaux, difficile à nettoyer.
  • Le vinaigre blanc ou l'alcool ménager : attention à ne pas abîmer les matériaux qui composent vos chaussures de sécurité.
  • La litière pour chat : attention à sa composition et la présence de parfums chimiques. Peut être efficace contre les odeurs, mais sans en traiter la cause
  • Le papier journal : particulièrement inefficace
  • Le marc de café : très difficile à nettoyer complètement.

Autres accessoires des chaussures de sécurités